Candidats : Top 3 des erreurs à éviter en entretien d’embauche

23 février 2015 Aucun Commentaires par

Cela fait maintenant plusieurs mois que vous êtes à la recherche d’un emploi, vous avez fait les démarches nécessaires, envoyé votre CV et surtout vous avez fait preuve de patience. Voilà que votre CV se retrouve enfin en haut de la pile.

C’est alors que vous recevez l’appel de votre recruteur, le rendez-vous pour l’entretien d’embauche est fixé. Le parcours touche à sa fin….presque à sa fin, il vous faudra pour cela réussir votre entretien d’embauche et pour ce faire on vous livre 3 erreurs à ne surtout pas commettre.

 

1.   Ne pas vous préparer à votre entretien

Il est primordial de vous y préparer, ce serait extrêmement risqué de prendre le parti d’arriver le jour J sans rien avoir préparé et notamment les questions classiques d’entretien de recrutement.

L’improvisation n’a pas sa place.

De plus, vous n’êtes jamais seul à candidater pour un même poste, aussi votre recruteur cherchera avant tout le meilleur profil, le candidat idéal.

C’est pourquoi avant même l’entretien vous devez vous poser les bonnes questions :

  • Comment réussir à vous démarquer au regard de votre parcours, vos expériences, vos qualités ?
  • Quelles sont vos ambitions, vos perspectives d’avenir en choisissant ce poste et pas un autre ?
  • Quels sont vos atouts ? En quoi votre profil conviendrait le mieux à ce poste ?

Il s’agit finalement d’une phase d’introspection durant laquelle vous allez pouvoir faire le bilan de votre parcours afin de mieux vous projeter pour l’avenir.

L’entretien d’embauche reste un moment d’échanges entre vous et votre recruteur. Par conséquent, vous ne pouvez pas non plus ne pas vous renseigner sur l’entreprise pour laquelle vous avez postulé. Réussir un entretien d’embauche chez Total ne demande pas les mêmes astuces que chez véolia.

Beaucoup de recruteurs sont surpris par le nombre de candidats qui ne prennent pas le temps de se renseigner sur leur poste et sur l’entreprise dans laquelle il candidate. Le faire ne vous qualifie pas mais en tout cas il vous évite une disqualification automatique. Il est donc conseillé de faire des recherches en amont sur l’histoire de l’entreprise, son activité, ses services, son fonctionnement, son actualité.

Prendre ce temps de recherche montera que vous êtes curieux et que l’entreprise vous intéresse réellement. Il faut donner le sentiment à votre recruteur que c’est bien ce poste et son entreprise que vous voulez.

 

2.   Ne poser aucune question

L’entretien d’embauche ne doit pas tourner au monologue.

Il est vrai que la majeure partie du temps c’est votre recruteur qui aura la parole dans la mesure où il aura, en principe, un bon nombre de questions à vous poser pour cerner votre personnalité, vos intérêts, vos ambitions, pour savoir si vous êtes finalement le candidat idéal.

Mais ce n’est pas une raison pour rester passif au contraire même si vous êtes de nature timide. Le stress, et c’est normal, peut vous faire perdre vos moyens, pour autant il vous faudra faire preuve de conviction et de réactivité.

C’est pourquoi, la phase précédente, de préparation, est essentielle. Grâce à elle vous allez pouvoir anticiper les questions que vous aimeriez poser à votre recruteur. En effet, autant les préparer car une fois la question « Avez-vous des questions ? » posée par votre recruteur, vous pourrez plus aisément rebondir.

Il est évident que vous ne pouvez pas ne pas avoir de questions. L’entretien d’embauche doit être cohérent d’un bout à l’autre aussi comment faire des recherches, par exemple, sur l’entreprise, y montrer un réel intérêt, mais n’avoir pour autant aucune question.

En posant des questions à votre recruteur vous démontrez une fois encore votre motivation et détermination à vouloir ce travail.

Les questions peuvent être de différentes natures, elles n’ont pas à concerner exclusivement l’entreprise. Voici quelques exemples :

  • « Quels sont les objectifs à tenir sur ce poste pour les 6 prochains moins ?
  • Quelle serait l’évolution naturelle de ce poste sur les prochains mois?
  • Quels sont les points sur lesquels vous me conseillez d’être vigilant sur ce poste?
  • Je suis curieux, qu’est ce qui a en priorité retenu votre attention à la lecture de mon cv ? »

 

3.   Ne pas savoir parler de vous

« Parlez-vous un peu de vous »

 

Soyez-en certain, vous n’échapperez pas à cette question et c’est bien normal vous êtes le premier sujet concerné par cet entretien. Souvenez-vous de la phase de préparation et d’introspection, elle vous sera d’une grande aide si vous vous y êtes correctement tenu.

De plus, il faut garder à l’esprit que vous devez rester le plus naturel possible, ne prétendez pas être quelqu’un d’autre pensant que ce sera « mieux » perçu. Si votre CV a été choisi c’est qu’il y a une excellente raison. Restez alors confiant lors de votre réponse.

Par ailleurs, il y a deux autres questions auxquelles vous aurez sûrement à répondre : «  Quelles sont vos qualité ? Quels sont vos défauts ? ». Des questions simples en apparence mais qu’il vous faudra tout de même anticiper. Pourquoi ? Pour les mêmes raisons que précédemment, vous devez vous démarquer, faire la différence et mettre en avant votre personnalité.

Aussi, ne vous contentez pas de répondre simplement en établissant une liste de vos défauts et qualités. Le recruteur ne vous connait pas et cela ne l’aidera pas davantage. C’est pourquoi, n’hésitez pas à illustrer vos propos d’anecdotes vécues. Cela ne pourra rendre les échanges que plus humains et Cela permettra à votre recruteur de bien mieux vous connaitre.

Enfin et concernant surtout les défauts, ne faites pas l’erreur de citer un défaut éliminatoire pour le poste. Restez mesuré dans vos propos, vous n’êtes pas obligé de dévoiler tous vos défauts et pouvez garder certaines choses pour vous si vous pensez qu’elles vous seront non bénéfiques lors de l’entretien. En revanche, cela ne veut pas dire que vous devez délibérément mentir au contraire il faut rester naturel et honnête lors de vos échanges.

 

En conclusion, la phase de préparation est sine qua non à la bonne tenue de l’entretien en lui-même, en le préparant correctement vous arriverez bien plus détendu et en position de force pour votre entretien. Enfin, le maitre mot est le naturel. Votre recruteur cherche certes le candidat pour un poste mais il recherche aussi une vraie personnalité avec qui il souhaite travailler. Vous pouvez également lire des conseils sur comment réussir un entretien dans cet article.

article invité par www.coindusalaire.fr

Entretien

A propos de l'auteur

DONNEZ VOUS 200% DE CHANCES DE DÉCROCHER LE POSTE
Aucun commentaire to “Candidats : Top 3 des erreurs à éviter en entretien d’embauche”

Publier un commentaire

Protected by WP Anti Spam