Création d’un centre de formation : les préalables nécessaires

visuel-necessaires-prealables-formation-creation-centre

Si vous avez pour projet de créer un centre de formation professionnelle, sachez qu’il vous faut avoir des connaissances préalables. Celles-ci se rapportent au cadre conceptuel, aux démarches administratives et aux autres exigences inhérentes à un tel projet. Elles prennent également en compte les labels et certifications de qualité. C’est pourquoi nous vous donnons quelques conseils, afin de faciliter votre projet de création de centre de formation.

Les centres de formation, un marché plutôt attrayant

Au fils des ans, le nombre de personnes qui portent un intérêt à la découverte de nouveaux savoirs et corps de métiers, et qui sont à la recherche de formations en ce sens, ne cesse d’augmenter. À cela, il faut ajouter le fait que les droits à la formation des actifs qui deviennent de plus en plus autonomes s’élargissent. Les marchés sont en perpétuelle évolution, et de nouveaux métiers voient le jour. Lorsque certaines spécialités disparaissent, d’autres naissent et suscitent la convoitise des uns et des autres.

Au regard de ces changements, les personnes actives songent avec plus de sérieux au renforcement de leurs capacités, afin d’être plus compétitives sur un marché résolument concurrentiel. C’est pourquoi de nombreux centres de formation se créent, afin de faire face à cette forte demande de formation.

Le centre de formation, le concept à adopter

Après avoir étudié le marché et vous être convaincu de la viabilité et des chances d’aboutissement de votre projet de création de centre de formation, vous devez maintenant penser au concept et au type d’organisme pour lequel vous allez opter. Si vous devez établir un bilan pédagogique et financier dès que votre centre sera sur pied et fonctionnel, il existe toutefois des préalables à cela. Pour commencer, le succès de votre centre de formation est tributaire de votre capacité à proposer des formations attractives, qui susciteront l’intérêt d’un large public, tout en étant en adéquation avec les besoins du marché.

De même devez-vous penser en amont au profil d’élèves que vous ciblez pour votre centre de formation. Demandeurs d’emploi, salariés d’entreprises, particuliers, futurs entrepreneurs, à vous de voir. Dans tous les cas, nous insistons sur le fait que pour chacune de ces cibles, il est nécessaire d’adopter une approche commerciale bien précise, de même qu’une stratégie et un certain niveau de communication. Bien évidemment, le contenu des formations et les prix seront aussi fonction des profils de personnes ciblées à cet effet.

Les critères de qualité s’imposant à ce type de structure

En créant votre centre de formation, vous devez lui associer des objectifs bien précis. Chaque formation proposée doit avoir des raisons qui la justifient, autant qu’elle doit reposer sur des bases solides. Elle doit bien évidemment être adaptée à son public.

C’est fort de ces exigences que la réforme de la formation professionnelle de 2018 impose aux centres de formation le respect d’un certain nombre de critères de qualité. Au nombre de ces critères, la labellisation Datadock est un préalable que vous devez obligatoirement remplir, avant de prétendre au financement CPF. Le contrôle et la délivrance Datadock sont du ressort des OPCA.

Les critères exigés en l’occurrence se rapportent majoritairement aux divers dispositifs d’accueil. Il est question d’apprécier leur adéquation à la formation. Il en est ainsi également pour le suivi pédagogique, pour lequel les OPCA doivent constater et attester que votre centre ou organisme de formation possède les moyens techniques et pédagogiques en conformité avec le type de formation pour lequel vous aurez opté.

Par ailleurs, notez que la qualification professionnelle de vos formateurs est aussi vérifiée. Les organismes financeurs s’intéressent en outre aux conditions d’information, aux délais d’accès, aux résultats obtenus et aux appréciations. Ce sont autant de modalités qui font l’objet d’une étude.

La réglementation des organismes de formation

Si vous souhaitez créer un organisme de formation, vous devez au préalable déposer une déclaration d’activité auprès de la Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE). Cette démarche a pour but de vous faire connaître en tant qu’organisme de formation professionnelle continue (FPC), d’être doté d’un numéro de déclaration d’activité et d’être éligible au financement par les fonds de formation. Idéalement, vous devez faire cette déclaration d’activité dès la première formation. Dans le cas contraire, elle doit se faire dans un délai de 3 mois au plus tard après la date de la première formation.

Par ailleurs, depuis 2015, même s’il est possible d’ouvrir un centre de formation sans diplôme, un décret est venu renforcer vos obligations quant à la qualité des actions de formation professionnelle. C’est dans cette logique qu’ont été créés des labels, dans le but de certifier la qualité des centres de formation. Il s’agit :

  • de la Certification de conformité en Formation professionnelle de AFNOR Certification,
  • du Label « Certif Région »,
  • du Label Eduform du Ministère de l’Education nationale,
  • Qualicert,
  • et de la certification du Référentiel national Qualité (RNQ QUALIOPI).

La certification RNQ Qualiopi vous exige en tant qu’organisme de formation de présenter au 1er janvier 2021 un bilan de compétences. Il s’agit d’une preuve qui confirme que vous dispensez des formations de qualité, en présentant une certification qui le prouve, sur la base du référentiel national de Qualité. Les financeurs peuvent exiger de vous la détention d’une certification attestant du respect du RNQ QUALIOPI.

En tant qu’organisme de formation, outre les labels et certifications que nous avons évoqués, vous vous devez également de respecter un certain nombre d’obligations. Parmi elles, la production d’un bilan pédagogique et financier des actions de formation. Il doit se faire une fois par an. De même, la transmission de certaines informations aux élèves vous est imposée si vous administrez un centre de formation. Ces informations sont relatives au programme et aux objectifs, aux modalités d’évaluation, aux tarifs et conditions, aux modalités de paiement et à la délivrance obligatoire d’attestations de formation, entre autres choses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam