Focus sur la formation et l’emploi en CACES

Caristes professionnels en service

Comment devenir cariste en entreprise en 2020 ?

Plus de 200 000 personnes exercent en tant que cariste en France, mais ce métier n’est pas saturé pour autant. 60 000 postes sont à pourvoir pour les détenteurs de permis CACES. Que vous soyez conducteur de chariots élévateurs en devenir ou conducteur vétéran de nacelles en quête de perfectionnement, la formation capacité de transport de marchandises est à votre disposition.

La formation et le métier de cariste

Le métier de cariste consiste à gérer l’acheminement des marchandises, que ce soit des matières premières, des produits finis ou encore des biens de consommation vers différentes destinations. Ses principales zones de travail sont les entrepôts, les plates-formes logistiques et les magasins divers. Les caristes sont tenus de passer une formation spécifique pour pouvoir s’acquitter de ces tâches.

Un cariste avéré doit maîtriser la conduite différents engins sur chantier (chariots élévateurs, grues ou nacelles) en accord avec la réglementation en vigueur. Sa formation CACES inclut un apprentissage théorique d’une journée, soit 7 heures. La formation pratique quant à elle dure plus longtemps et varie selon le niveau des stagiaires et le souhait du client, entre 1 et 3 jours.

Un test clôture la séance pour devenir titulaire de CACES valide 5 ans, voire 10 ans. Ensuite, vous pouvez trouver un emploi correspondant. Au fil des années d’exercice, vous passez du simple conducteur d’engins au chef cariste, pour terminer responsable d’entrepôts. En général, la perspective d’évolution se fait en interne.

Caristes professionnels en action sur un chantier

Formation CACES : combien investir ?

Désireux de devenir conducteur d’engins de chantier confirmé, dénichez votre permis CACES auprès d’un centre de formation agréé. D’une manière générale, le frais de formation varie de 500 à 1200 € selon le type d’engin et la catégorie souhaitée. Pour bénéficier d’un meilleur tarif, confiez-vous à un formateur maîtrisant les mécanismes de financement public des formations.

Ainsi, vous pourrez jouir d’un financement personnel avec facilité de paiement en 2 tranches avant a fin de formation. Par ailleurs, Pôle emploi propose un financement de formation étudié au cas par cas. Fongecif est aussi un dispositif de financement profitable, suivant quelques conditions et vérifications.

Le Conseil Général du département, le Conseil Régional de région ou encore la Mission Locale auxquels vous êtes rattachés peuvent aussi vous léguer des financements. Sinon, vous pouvez toujours payer votre formation par votre propre moyen, d’autant que l’investissement se rentabilise dès que vous décrochez un job. À noter qu’un cariste touche environ 26 000 € par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam