Guide d’apprentissage de l’anglais avec CPF

Grâce au dispositif CPF, les salariés et les demandeurs d’emploi ont le droit d’apprendre l’anglais dès l’âge de 16 ans jusqu’à leur retraite, en faisant prendre en charge tout ou partie des charges par le Compte Personnel de Formation.

Méthode simple pour apprendre l’anglais

Il existe plus d’un moyen de maitriser l’anglais, à l’instar des plateformes d’apprentissage en ligne. Divers sites internet tels que Duolingo et anglaisfaciles vous proposent des cours et exercices pour maitriser l’anglais. Wall Street English dispose également de nombreuses fiches d’anglais et de vocabulaire accessibles en ligne. Pour une progression rapide, il est recommandé de communiquer avec d’autres membres à l’oral comme à l’écrit, et ce de manière régulière. Regarder des séries télévisées en version originale sous-titrée permet également d’habituer votre oreilles aux sonorités et accents anglais. Vous pouvez aussi lire beaucoup de livre en anglais, vous offrir des partenaires de langue ou participer à des communautés en anglais. Si vous voulez allier plaisir et travail, partez en voyage dans un pays anglophone. Si vous craignez les dépenses, optez pour des jeux en ligne. Toutefois, rien ne vaut l’apprentissage sérieux avec un professeur en ligne par exemple ou bien l’autodidacte avec des podcasts, des vidéos et des cours audios.

Diplôme de compétence en langue Anglais

Savoir communiquer en anglais, c’est une chose, avoir un diplôme pour le confirmer en est une autre. En effet, un diplôme de compétence en langue (DCL) anglaise est indispensable dans le domaine professionnel, notamment dans le secteur économique. Vous pouvez également passer divers tests réputés à l’international comme le TOEIC, TOEFL ou encore le Bulats / Linguaskill. C’est ce qui témoignera vos compétences en anglais dans une situation proche de la réalité du travail. Selon les résultats de l’évaluation, les candidats obtiennent le diplôme avec la mention d’un des cadres européens communs de référence pour les langues (CECRL) allant de A1 à C2 en passant par A2, B1, B2 et C1. Le DCL anglais a pour vocation d’actualiser et perfectionner vos connaissances en anglais en vue d’améliorer votre communication à l’oral ainsi que votre compréhension de l’anglais écrit. Grâce à la formation obtenue, vous serez apte à rédiger avec plus d’aisance et vous acquérez un niveau de langue anglaise pour préparer un examen ou un concours.

DCL Anglais : Focus sur le financement CFP

Le programme d’apprentissage en DCL anglais vise à préparer la validation des cinq domaines de compétence de communication usuelle et professionnelle. Il comprend : • La compréhension écrite ; • La compréhension orale ; • L’expression orale ; • L’expression écrite ; • L’interaction orale. Tout comme le TOEIC, le BULATS et le LILATE, Le DCL Anglais ouvre droit sur un financement CPF, quel que soit votre statut : salarié ou demandeur d’emploi. Pour rappel, le CPF est un dispositif d’apprentissage en substitution du Droit Individuel à la Formation (DIF) depuis 2015. Il a été mis en place afin de donner aux employeurs la possibilité d’acquérir de nouvelles compétences, et permet également aux salariés de profiter de formations en dehors des heures de travail, sans nécessiter l’aval de l’employeur. Le CPF finance en totalité ou en partie certaines formations certifiantes à destination des salariés, y compris l’anglais. Pour ce faire, vous devez suivre les étapes ci-après : – Créer votre compte personnel formation ; – Choisir l’organisme de formation à l’anglais ; – Transmettre votre dossier l’OPCO auquel vous êtes rattaché(e) ; – Débuter votre formation après validation.

Pour en savoir plus sur vos droits et démarches à réaliser, rendez vous sur Mon Compte Formation Anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protected by WP Anti Spam